Banque, argent

Avant de partir en voyage, il y a certaines formalités à prendre en compte vis-à-vis de sa banque.
La banque doit être au courant de votre voyage, pour ne pas être surprise si des retraits sont effectués de l’autre côté de la planète, et éviter des complications. Pour cela, un simple coup de fil à votre agence suffit, en précisant les dates de départ et de retour.
Par la même occasion, il faut se renseigner sur les plafonds, et les commissions perçues par la banque lors de retrait à l’étranger. On peut même négocier un certain nombre mensuel de retraits sans commission. Pour les jeunes, il y a en général 4 retraits mensuels sans commission.
Des fois, il est plus intéressant de souscrire à une carte de paiement haut de gamme, car l’assurance qu’elle offre est de meilleure qualité. Ainsi, les cartes Masterard Gold, et Visa Premier, offre une assurance/assistance à l’étranger correspondant aux meilleurs contrat chez des assurances de type AVI International, ou Mondial assistance. Mais il y a plusieurs conditions :

  • Le voyage doit être tout, ou en partie, payé avec la carte bleue. En gros, il faut acheter le billet d’avion avec la carte de paiement, pour bénéficier de son contrat d’assurance/assistance à l’étranger.
  • Cette assurance/assistance ne vous couvre que pendant les 3 premiers mois de votre (vos) voyages.

Le mieux est donc de souscrire à une carte haut de gamme le temps de votre voyage, d’acheter vos billets avec, et de souscrire à une assurance complémentaire comme celle d’AVI International, pour la partie du voyage après les 3 premiers mois. Vous aurez économisé pas mal d’argent, comparez le prix d’un mois de Mastercard Gold avec un mois d’assistance/assurance à l’étranger, c’est flagrant..
La carte de paiement ne doit pas être abimée, notamment au niveau de la bande magnétique à l’arrière, qui sert aux paiements à l’étranger. On ne s’en soucie pas en général parce qu’on ne l’utilise pas, mais elle est importante tout de même..
Notez bien le numéro d’asssistance à l’étranger, normalement au dos de la carte. C’est ce numéro qu’il faut appeler en cas de perte ou de vol de carte bleue.
Pour voyager en Inde, il est préférable d’avoir toujours de l’argent en petites coupures, car la plupart des achats ne peuvent être réglés par carte bleue. Un retrait par semaine peut suffire. Il y a aussi l’alternative des Traveller’s check pour ceux que la carte bleue laisse sceptiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>